Grades Symboliques

C'est vers 1723 que l'organisation de la Franc-Maçonnerie en trois degrés (Apprenti, Compagnon et Maître) a été définitivement fixée, alors que, lors de la création de la Grande Loge de Londres en 1717, il n'y avait que deux degrés.

Tout Atelier de toute Obédience maçonnique travaille excusivement aujourd'hui encore à ces trois degrés qualifiés de "maçonnerie symbolique" en opposition à la Maçonnerie des side degrees et des Hauts Grades. Toutefois, cette maçonnerie symbolique (dite aussi "maçonnerie bleue") se divise en différents Rites, tous inspirés d'un fond symbolique commun, mais dont les cérémonies, les rituels, les pratiques diffèrent quelque peu. C'est la rançon de l'histoire même de la Franc-Maçonnerie.

Il y a des rites dits "modernes" (Rite français, Rite Ecossais Rectifié), des rites dits "anciens" (Rite Ecossais Ancien et Accepté, Rite Emulation) ; il y a des rites fondés sur la pratique exclusive des cérémonies, d'autres où est pratiquée la présentation de travaux (les "planches"). A côté de l'Arche royale, les Frères de la G.L.N.F. peuvent pratiquer six rites, tous traditionnels et tous respectant les principes de la Franc-Maçonnerie régulière (croyance au Grand Architecte de l'Univers, refus des débats sur la religion ou la politique).

Bien qu'à proprement parler, ils ne fassent pas partie des collections du Musée de la Maison des Maçons, il a semblé judicieux de présenter ici les principaux décors utilisés de nos jours dans les Loges de la G.L.N.F., ne serait-ce que pour les comparer avec les décors, tabliers et cordons du passé.
Nous remercions la Boutique Scribe de nous avoir fourni ces modèles