L’imagination du Franc-Maçon - ou du fabriquant - est proprement sans limite pour marquer les objets de la vie quotidienne de symboles maçonniques. Cadeaux d'un Frère à un autre, souvenir d'une réunion ou d'une Loge, volonté d'un Frère de prolonger dans la vie profane son engagement maçonnique ? Toutes les raisons peuvent être trouvées, mais ce qui importe au fond, ce sont deux choses : d'une part, l'inscription de la Franc-Maçonnerie dans la vie sociale, dans l'histoire quotidienne, d'autre part, la fierté du Franc-Maçon d'affirmer - même discrètement - son appartenance à l'Ordre.

Les pièces tirées des collections du Musée de la Maison des Maçons qui sont présentées ci-dessous en témoignent amplement.