1 - Le Centre des Amis

L’histoire de la RL. Le Centre des Amis 1793 – 1913 en sept dates

Le 2 février 1793 : Première tenue constitutive à l'Orient de Paris. Le 10 août 1792, les gardes suisses se faisaient massacrer dans la cour du Louvre en défendant héroïquement la famille royale. II ne pouvait plus être question pour leur loge militaire Guillaume Tell de se maintenir comme jusqu'alors. Quelques membres "régnicoles" de la loge obtinrent le changement de titre de cette dernière en celui du Centre des Amis le 2 février 1793, douze jours après la mort du Roi. Elle se réunit quasi clandestinement rue du Pot-de-fer, dans le local de l'ancien noviciat des jésuites. Plusieurs de ses membres devaient être guillotinés.

Le 31 août 1808 : Pratique désormais le Rite Ecossais Rectifié. La Loge Le Centre des Amis va" donc pratiquer le R.E.R. à la date du 31 août 1808 ayant reçu l'autorisation du Grand Orient et celle bien entendu de J.B. Willermoz agissant en tant que Grand Chancelier du Directoire (de Lyon). Il donna d'ailleurs son accord écrit le 8 novembre 1808 et signa comme Chancelier et Agent Général du Directoire Provincial.

 Le 15 janvier 1810 : Réception du Prince Archichancelier Jean-Jacques Régis de Cambacérès. La première rencontre entre Le Centre des Amis et l'archichancelier eût lieu le I5ème jour du 11ème mois de 5809 soit le 15 janvier 1810 ; neuf frères furent envoyés en députation pour introduire le Prince dans le Temple. Glaives en main, ils étaient porteurs aussi de l'étoile. A cette occasion on notera les propos suivants du V.M. d'Aigrefeuille : « Votre Altesse Sérénissime ne se contente pas de venir prendre séance dans un temple quelle sait embellir, elle daigne encore, par une faveur particulière et dont nous sentons tout le prix, agréer d'en être le premier soutien, la première lumière et le premier chef. Si nos cœurs ont désiré de posséder pour la première fois un Grand Maître Français de notre choix, ils ont été bien profondément émus en apprenant que le Prince auquel s'adressait cet hommage, l'avait agréé avec cette bonté touchante qui prête toujours un nouveau charme et une nouvelle grâce ou bienfait... ».

 Le 21 juillet 1832 : Correspondance entre le VM. et la RL. L'Union des cœurs à Genève. Cette date est fort importante pour le maintien du RER en France, quelques années plus tard (1839) Le Centre des Amis devait se mettre en sommeil !

Le 20 juin 1910 : Première tenue de reconstitution. De retour à Paris, nos trois CBCS n'hésitèrent pas : ils créèrent sans attendre, le 20 juin, une loge bleue autonome et, le 18 juillet, ils en informaient le Conseil de l'Ordre du GODF : « Nous avons l'honneur de porter à votre connaissance qu'en vertu d'une Patente Constitutive du 11 juin 1910 et délivrée par le Directoire du Régime Écossais Rectifié en Helvétie, nous avons réveillé à l'Orient de Paris : Une Loge de Saint-Jean travaillant au Rite Ecossais Rectifié, en nous conformant aux Rituels de la Loge Rectifiée l’Union des Cœurs de Genève ».

Le 28 avril 1911 : Tenue Solennelle d'installation de la RL. Le Centre des Amis à l'Orient de Paris. Le Vénérable de l'Atelier le RF. E. de Ribaucourt, ouvre les travaux au grade d'apprenti selon la forme prescrite par le Rite Ecossais Rectifié. Le Délégué du Grand Orient de France le F. Bouley, Président du Conseil de l'Ordre est introduit dans le Temple, avec le cérémonial d'usage. Le Vénérable le reçoit à l'Orient et lui remet le premier maillet...

Le 5 novembre 1913, une Tenue très chargée en événement ! La Loge " Centre des Amis " prit l'initiative de cet important évènement et convoqua ses membres à une tenue, chez le F. le docteur Rousseau aux 29 boulevards Saint-Martin Paris 10e, le 5 novembre à 20H00. Le Frère Duprat de Bordeaux, représentant officiel de la Loge " L'Anglaise 204" (qui avait assisté à la réunion avec les pleins pouvoirs de son Atelier) fut invité à les rejoindre dans le dessein de réunir une Assemblée Générale ayant pour objet la constitution d'une Grande Loge régulière. Le VM. Déclara alors la tenue ouverte et les travaux commencèrent…
1) Délibération du " Centre des Amis "
2) Assemblée constitutive de la G.L.N.I. & R.
3) Réunion du SGC. Pour désigner les principaux Officiers
Et c'est ainsi que naquit, la Grande Loge Nationale Indépendante et Régulière pour la France et ses Colonies (G.L.N.I. & R.), reconnue le 20 novembre par la G.L.U.A.